Recent Posts

Black Boy, de Richard Wright

Black boy, est l'autobiographie des premières années de Richard Wright, petit-fils d'esclave, qui deviendra le premier auteur afro-américain à avoir écrit un roman à succès. 

Abandonné par son père alcoolique, élevé par sa mère, confronté à la bigoterie de sa grand-mère et au racisme des blancs qui l'entourent, Richard virevolte comme une feuille emportée par le vent. Comment garder le cap d'une vie heureuse  ? La fuite vers le nord est la solution. Arrivé là-bas, il y vivra une seconde enfance, et des relations raciales plus apaisées.

Black boy est un cri de révolte, un petit bijou juste et émouvant, pétri d'émotions et d'intelligence. Le récit d'abord timide et naif, progresse et se structure, devient plus complexe au fur et à mesure que le narrateur grandit et perd ses illusions d'enfant pour entrer dans l'adolescence.

C'est bien sur une critique des blancs et d'une Amérique de l'entre deux-guerres qui pratique la ségrégation. Mais c'est également une critique de la communauté noire, jugée trop docile et peu apte à la révolte.

C'est enfin le manifeste singulier d'un auteur pour une nouvelle Amérique.

Livre cité dans ce billet :




Related Posts with Thumbnails